BIM - Maquette numérique

 

Une mobilisation renouvelée des acteurs autour d’environnements informatisés de nouvelle génération, de type BIM - Maquette numérique, est actuellement observée. De multiples objectifs animent ces acteurs qui investissent ce nouveau mode de projet : mieux organiser la programmation, faciliter les études de projets, anticiper puis optimiser la mise en œuvre de la phase chantier, fluidifier la gestion patrimoniale, mieux organiser l’entretien, la maintenance et l’exploitation des bâtiments.

Plus généralement, ces outils contribuent à satisfaire aux exigences grandissantes des normes et réglementations dans les domaines thermique, sismique ou acoustique tout en assurant une maîtrise et une réduction des coûts d’études, de production et de gestion-maintenance. Toutefois l’usage de tels outils n’est pas anodin pour les méthodes de travail et les jeux d’acteurs traditionnels, et cela d’autant plus que c’est l’ensemble du cycle de vie de l’ouvrage qui est concerné.

Amorcé en 2013 avec une première consultation lancée pour proposer des cadres de référence contractuels visant à sécuriser les échanges dans les processus Bimés, le programme « BIM – Maquette numérique » est entré dans une seconde phase où il s’agit de démontrer l’apport du BIM sur l’amélioration du ratio coût/bénéfice du projet et sur le développement du travail collaboratif.

Présentation synthétique du programme BIM-Maquette numérique

Pilotage : Pascal Lemonnier
Valorisation : Christophe Perrocheau