Haut de page

DÉMONSTRATEURS INDUSTRIELS POUR LA VILLE DURABLE
 

Contenu

Chamrousse (38) : DIVD - La ville grandeur nature

publié le 6 avril 2016 (modifié le 16 juin 2017)

Chamrousse SmartStation 2020 © Aktis Architecture

Pilote : Groupe EGIS et Aktis en consortium avec CEA (IRT Nanoelec), Orex, Egis. A terme : Schneider Electric, Poma, Rossignol
Collectivités partenaires  : Communauté de communes du Grésivaudan Ville de Chamrousse, Grenoble Alpes Métropole (38)

> Accompagnement du projet au Puca
Anne Vigne
François Ménard


La ville grandeur nature - Chamrousse Grenoble… par FranceEcologieEnergie

L’innovation majeure proposée réside dans la transformation du modèle classique des stations de ski en un nouveau modèle vertueux, adapté aux enjeux de la transition écologique, climatique, énergétique et technologique. Elle repose sur une économie de montagne quatre saisons, de proximité et de destination, de loisirs et d’affaires, au sein d’un ensemble urbain repensé, connecté et intelligent, tissant un lien fort entre la métropole-vallée et son environnement montagnard et naturel.

Projet de développement durable et équilibré, intégrant les réseaux intelligents, Chamrousse sera la 1ère SmartStation de la nouvelle génération urbaine de montagne couplée à une métropole. Il développe une plateforme digitale et un « Smart Grid » multi-fluides à l’échelle d’un périmètre urbain entier - d’une ville complète et non d’un simple îlot ou quartier :

  • favorisant la création continue et libre d’applications numériques dédiées au service d’usagers grand-public ou professionnels ;
  • permettant une gestion optimisée des différentes sources énergétiques développées sur site (ferme photovoltaïque, panneaux solaires thermiques, réseau d’électricité verte, chaufferie biomasse cogénération avec réseau de chaleur, systèmes de récupération de chaleur sur eaux grises, etc.) afin de restituer une empreinte carbone neutre, voire négative.

S’y ajoute un système de mobilités intelligentes, de mix mobilité électrique, d’éco-mobilités, de péage urbain, à l’intérieur de la Station et entre la Station et la Vallée ainsi que de nouveaux services numériques pour développer l’attractivité du territoire par le tourisme numérique.

La proximité du pôle métropolitain grenoblois permet de développer un concept original, différent de celui des autres stations d’altitude françaises, et dont la vocation sera d’offrir à l’ensemble de l’écosystème valléen, un espace emblématique, une vitrine technologique au service de l’innovation et de l’économie de la connaissance et qui bénéficiera à la relance de l’économie grenobloise. Ce nouveau modèle pourra être valorisé et reproduit dans des contextes similaires de proximité agglomération, site touristique ou de loisir en France et à l’international.

Le réaménagement de la commune, la reconstitution des cœurs de la station, passent donc par une réflexion sur les fonctionnalités locales comme métropolitaines, et au-delà, une fabrication et une expérimentation des nouvelles urbanités dans une commune de montagne associée à une métropole.

Stratégie de mise en œuvre du projet
  • Les moyens techniques ou financiers clés envisagés à ce stade : Soutien financier pour amorçage via un Crédit d’études, création d’une SEM d’Aménagement, Partenariats Stratégiques (CEA, Schneider Electric, Poma, Rossignol…), …
  • Les difficultés identifiées à lever : Réglementation UTN, Réglementation applicable au survol par câble…
  • L’échéance envisagée : à 1 an, projet urbain retenu, lancement procédures administratives (UTN, SCOT, PLU…), SEM constituée, 1ers partenariats stratégiques signés ; à 3 ans, procédures administratives bouclées, réalisation lancée, nouveaux partenariats stratégiques ; à 5 ans, ouverture du projet.

Télécharger :

 
 

Pied de page