DIVERS
 

Communiqué de presse : 6 projets lauréats pour le programme de recherche-action Popsu territoires

publié le 14 novembre 2018

Le programme POPSU Territoires de la Plateforme d’observation des projets et stratégies urbaines (POPSU) permet la réalisation de projets de recherche-action dans les petites villes françaises de moins de 20 000 habitants.

Ses objectifs

  • comprendre les dynamiques contradictoires de ces territoires, certains d’entre eux connaissant un renouveau socio-économique et démographique remarquable, tandis que d’autres restent confrontés à des situations complexes, liées par exemple au vieillissement ou à la déprise démographique ;
  • rendre compte des effets de l’action publique dans les petites villes et les ruralités.

Le programme POPSU Territoires mobilise des équipes de recherche interdisciplinaires dans plusieurs petites villes françaises pour la réalisation d’études de cas, puis organise leur mise en discussion à l’échelle nationale pour questionner les orientations d’aménagement du territoire, nourrir les stratégies des petites villes et renouveler leurs outils d’intervention.

Le programme
Une consultation de recherche-action a été lancée le 12 juin 2018, qui encourageait des équipes de chercheurs à proposer des projets d’études de cas au sein de collectivités locales qu’ils avaient identifiées, en lien avec leurs élus locaux. Le 5 octobre 2018, le jury de sélection des projets de recherche s’est réuni pour évaluer trente-six candidatures. Ces candidatures témoignent de questionnements autour des modèles de développement socio-économique des petites villes, face au risque de déprise démographique ou commerciale. Elles interrogent également les outils de réhabilitation des centres-villes anciens pour en promouvoir l’attractivité résidentielle et les conditions d’un renouveau du dynamisme de l’offre commerciale au sein des petites villes. Enfin, les projets soulèvent des enjeux plus sectoriels tels que les déplacements, la santé ou l’alimentation en pointant les spécificités de leur organisation dans les petites villes, qui restent méconnues.

Les membres du jury ont désigné comme lauréats les six projets suivants :

  • La gestion des affaires urbaines sous contrainte des fluctuations démographiques touristiques : étude de cas à Marseillan, porté par Joël Idt (Université Paris-Est Marne-la-Vallée – Lab’Urba) en association avec la ville de Marseillan ;
  • Les possibilités d’une île : la pépinière U1 à Château-Thierry ou quand la culture fait ville, porté par François Mancébo (Université de Reims Champagne-Ardenne – CRDT) en association avec la ville de Château-Thierry ;
  • Peut-on parler d’un modèle vitréen ? Comprendre les ressorts et questionner la durabilité d’une success story territoriale, porté par Benoît Montabone (Université Rennes 2 – ESO Rennes) en association avec la ville de Vitré et Vitré Communauté ;
  • Rive-de-Gier en prospective. Une démarche contributive pour une transition réussie, porté par Christelle Morel-Journel et Emmanuel Martinais (Université Jean-Monnet Saint-Etienne – EVS) en association avec la ville de Rive-de-Gier ;
  • Trouver sa place dans un territoire en transition : l’Isle-sur-la-Sorgue, une petite ville entre patrimonialisation et métropolisation, porté par Magali Nonjon (IEP d’Aix-en-Provence – Cherpa) en association avec la ville de l’Isle-sur-la-Sorgue ;
  • Le tiers foncier. Une ressource pour les « petites villes », porté par Marion Serre et Gabriele Salvia (ENSA Marseille – Projet(s)) en association avec la ville de Briançon.

Télécharger :