Construction sobre et résiliente, ressources locales

 

Dans le domaine de la conception architecturale, de la construction et de l’aménagement, les défis posés par le changement climatique ont induit l’émergence d’une stratégie dont le premier axe est celui de la sobriété énergétique des bâtiments avec notamment la rénovation énergétique des logements. Certains types de publics appellent la définition de politiques adaptées à leurs spécificité (programme ESCO sur le tiers financement) quand le développement des technologies numériques ouvre de nouvelles voies pour accroître la maîtrise des coûts et la qualité des travaux de rénovation. Au-delà du secteur du logement, le patrimoine universitaire est un gouffre financier et énergétique auquel il est urgent de remédier, objectif poursuivi dans le cadre du programme d’expérimentation U21.

Le second axe se développe autour des principes de l’économie circulaire. Ceux-ci supposent notamment d’anticiper dès la conception des bâtiments les conditions de leur régénération comme celle du réemploi ou du recyclage de leurs composants en s’appuyant sur les technologies numériques, ce que poursuit le nouveau programme PD2R. L’économie circulaire c’est aussi le développement du recours aux matériaux biosourcés, objectif du programme Immeubles à Vivre en Bois.
A la croisée des enjeux de sobriété énergétique et d’économie circulaire, le défi de la réhabilitation soulève plusieurs questions : comment et jusqu’où prolonger la vie des bâtiments, sur la base de quels arbitrages, comment accroître la flexibilité d’usage des bâtiments ? États des lieux et séminaires doivent permettre de dresser un état de l’art du sujet en soulevant les enjeux clefs qui pourraient donner lieu à un programme REHA de 3ème génération.

Actions et collaborations en cours :

 
 
REHA : requalification à haute performance énergétique de l’habitat Approche globale des rénovations énergétiques des logements privés Immeubles à Vivre en Bois Démonstrateurs Lab Architecture de la transformation