Eau à la source (2016-2018)

publié le 19 mars 2018 (modifié le 6 mars 2019)

L’eau incarne un enjeu global : qu’elle tombe à l’excès ou qu’elle manque cruellement, elle constitue le point de départ de toute forme de vie, de tout projet. Sa captation, sa filtration, son stockage, son contrôle et sa gestion sont des enjeux majeurs qui orientent les politiques publiques et organisent les territoires. Cette ressource vitale n’alimente pas uniquement nos réseaux, elle est fondamentale à notre imaginaire, nos croyances et nos pratiques artistiques. Longtemps contrôlée, excessivement contrainte, elle a montré sa puissance et fait maintenant l’objet d’un traitement plus clément, devenant un atout du projet d’aménagement.

Résultats de l’action

>Biennale Nature et Paysage, 16/17 mars 2018 à Blois : l’eau
Le PUCA, partenaire de la Biennale de mars 2018, a proposé différentes actions (conférences, ateliers, ouvrages…)
En savoir plus : site de la Biennale

>Etude « L’épave, le fleuve et le territoire. Un site d’interprétation du paysage pour réinventer le lien entre Langeais et la Loire »

Dans le cadre d’un partenariat avec le CAUE 41 et avec le Diplôme de spécialisation et d’approfondissement (DSA) d’architecte-urbaniste, post-master de l’École d’architecture de la ville & des territoires à Marne-­la-Vallée, pour la préparation de la biennale Nature et Paysage de mars 2018 à Blois, le PUCA a souhaité inciter une étude exploratoire pilote sur la problématique de l’eau et sa capacité à réinvestir le champ de l’aménagement, vu sous l’angle du changement de paradigme du lien homme-nature.

La valorisation du site archéologique de l’épave de Langeais est apparue comme un projet particulièrement opportun pour aborder cette problématique de l’eau, pour mieux comprendre la dynamique du fleuve et le rôle que peut avoir cette ressource multiple et exceptionnelle. Le fleuve Loire étant, par essence, le vecteur de projets de territoires possibles à réinterroger notamment pour la dynamique économique et sociale d’une communauté de communes ligérienne autour de la petite ville de Langeais.
L’étude aborde de nombreuses thématiques tant dans le domaine du tourisme et du patrimoine, que celui de l’urbanisme, de la mobilité, des risques et des paysages, et englobe multiples échelles.
Elle concerne de nombreux organismes ou services compétents : la ville de Langeais, la communauté de communes Touraine Ouest Val-de-Loire, le Programme commun de recherche « Épaves de naufrages », la DRAC, la DDT, la DREAL, la Mission Val­-de-Loire, d’autres établissements publics comme le PNR Loire Anjou Touraine, l’Établissement public Loire et les services risques des divers administrations de l’État.
En savoir plus : "Une histoire de traversées - Le récit de l’épave, un lien entre Langeais et la Loire"

>Recherche Atelier de l’Ours et ouvrage "Jardins et Eau. Des idées pour économiser la ressource"

En partenariat avec les éditions Actes Sud pour la publication des travaux de l’Atelier de l’Ours, et divers points de vue complétant les études de dispositifs d’eau dans les jardins, ouvrage collectif, sous la direction scientifique de Bruno Marmiroli (architecte, directeur du CAUE 41) et Mireille Guignard (PUCA).

Les fiches dessinées et la matière première de l’ouvrage ont été réalisées par l’Atelier de l’Ours, collectif pluridisciplinaire, qui a bénéficié d’une étude commanditée par le PUCA dans le cadre de la Biennale Nature et Paysage, 16/17 mars 2018 consacrée au thème de l’eau.
Cet ouvrage grand public expose plusieurs dispositifs de captage, stockage, distribution, et quelques points de vue sur le thème de l’économie de l’eau au jardin.
Les problématiques soulevées - de façon modeste- par cet ouvrage rejoignent les thèmes de la ressource en eau face aux difficultés sociales actuelles : économie de la ressource, installation accessible financièrement, bricolage, frugalité, autonomie alimentaire … et aussi sociabilité, interrogation de la technique et de l’innovation, le temps et le microcosme domestique.

Lire l’article L’hommage de l’Atelier de l’Ours aux jardiniers inventeurs, Le Moniteur.fr, 26 mars 2018

>Colloque – Naviguer sur la Loire aujourd’hui, entre héritages et nouveaux usages (26-27-28 septembre 2018)
La Mission Val de Loire et le programme Ambition Recherche Développement (ARD) Intelligence des Patrimoines co-organisent un colloque intitulé « Naviguer sur la Loire aujourd’hui : entre héritages et nouveaux usages ». Cet événement se tiendra les 26, 27 et 28 septembre 2018 à Tours.
Le tourisme fluvial se développe et s’intensifie. Ce colloque propose de porter un regard nouveau sur les navigations en Loire, passées, actuelles et à venir, dans leurs dimensions patrimoniale, environnementale, hydrographique et touristique. L’objectif de cette
manifestation est de rassembler sur trois jours différents partenaires et acteurs pour une connaissance croisée des pratiques, des usages, de la formation, de l’emploi et des métiers en lien avec la Loire. En savoir plus