Habitat pour tous

 

Dans une société en mutation profonde, il faut adapter l’offre de logements à la diversité des besoins dans des marchés locaux divers et réactifs tout en répondant à l’aspiration de chacun à être acteur de son choix d’habitat.
Pour contribuer à la définition de politiques de l’habitat solidaires et adaptées aux contextes locaux, la recherche portera sur de nouveaux outils capables de décrypter les dynamiques à l’oeuvre dans les systèmes d’habitat. Il s’agira également de définir les segments du parc dont le développement peut assurer la fluidité du marché et garantir une offre mieux adaptée à la diversité des besoins.
L’éclairage sera aussi porté sur de nouvelles approches ou pratiques liées au passage à l’intercommunalité des politiques d’attribution ou sur le rôle des acteurs issus du numérique dans ce domaine, agents de fluidification ou de sélectivité ?
Dans ce sens, la diversité des situations familiales, la mobilité, la fragilité économique de nombre de ménages, l’accroissement des besoins de personnes démunies feront l’objet d’une veille scientifique particulière.
Par ailleurs, le vieillissement de la population incite à étudier ses effets sur les marchés locaux de l’habitat mais aussi à éclairer les nouveaux modes d’habitat pour diversifier la palette d’une offre mieux adaptée rompant avec l’isolement et assurant l’accès aux services.
Les aspirations croissantes à un habitat personnalisé et choisi et, simultané-ment, plus solidaire ou collectif en réaction à l’individuation anonyme croissante se concrétisent aujourd’hui dans les expériences d’habitat participatif. Comment celui-ci vient-il questionner la fabrique urbaine, la pratique architecturale, et la gestion traditionnelle de l’habitat dans les copropriétés ?

Actions et collaborations :

 
 
Le voisinage, quelle contribution à l’intégration sociale ? Copropriétés : vers une transition juridique ? Logement et usages du logement en 2030 Vieillissement de la population et habitat Habitat participatif