Jeumont (59), Caserne des Douanes, Promocil

publié le 9 avril 2019 (modifié le 24 avril 2019)


Dans le cadre d’un projet de requalification, la prise en compte de la dimension énergétique s’inscrit inévitablement dans l’exercice de l’architecture, la préoccupation majeure devant être d’identifier pour chaque bâtiment ses caractéristiques architecturales et techniques spécifiques.

A Jeumont, le travail d’investigation historique, réalisé par Charles Renard, architecte de l’opération, a permis de révéler une œuvre, celle de Serge Ménil, architecte et urbaniste, premier grand prix de Rome (1956). Entrant dans le champ d’application du courant moderne, le bâtiment a révélé une valeur architecturale indéniable par son aptitude à pouvoir se réadapter facilement aux enjeux actuels.

La réponse au programme ne pouvait donc faire abstraction du caractère exemplaire de cet édifice. Soucieuse de préserver l’esprit d’origine du projet, l’équipe a répondu aux préoccupations architecturales, en confirmant que les objectifs énergétiques pouvaient se libérer d’une isolation par l’extérieur qui plus est, rendue difficile de mise en œuvre par la structure des façades. Bien que minimaliste, la composition des façades échappe, par le jeu de ses percements, à l’aspect simpliste de sa géométrie et permet d’offrir, par une simple intervention chromatique, une image contemporaine.

Démarche qui consent par la même occasion à maintenir la grande qualité de l’éclairage naturel des logements, tous traversants, et par extension le rapport au paysage que souhaitait Serge Ménil. Seul les abords font l’objet d’une intervention plus conséquente, afin d’accompagner hors des limites physiques du bâti, la requalification urbaine.

Contact PUCA > Virginie Thomas


Intervenants

  • Maître d’ouvrage : Promocil avec Maning (AMO)
  • Architecte : Atelier Charles Renard
  • Bureaux d’étude technique : Nortec
  • Bureau d’étude environnemental : Symoé
  • Entreprise : Norpac
  • Partenaires financiers : Anru, DDTM, Région Nord Pas de Calais, Agglomération de Maubeuge Val de Sambre, Ville de Jeumont, Caisse des dépôts

Données de l’existant

  • Nombre de bâtiments : 1
  • Année de construction : 1969
  • Shon projet / Shon RT 2181 / 2287 m²
  • Nombre de niveaux : R+3
  • Nombre de cages d’escalier : 3
  • Nombre de logements : 24
  • Types de logements : 6 T3 / 18 T4 (traversants)
  • Structure : refends porteurs béton / planchers béton
  • Enveloppe : pignons non isolés / toiture-terrasse / parpaings creux + vide d’air + polystyrène / briques platrières + enduit plâtre / menuiseries extérieures bois SV
  • Consommation d’énergie avant requalification : 422kWhEP/m2.an (classe F)
  • Émissions de gaz à effet de serre avant requalification : 127KgCO2/m2.an (classe G)

Données de l’opération

  • Curage du bâtiment
  • Arasement de l’acrotère
  • Désamiantage total du bâtiment
  • Requalification de 24 logements
  • 6 logements rendus PMR
  • Création d’un espace tampon avec parti paysager
  • Création d’une circulation PMR
  • Coût total de l’opération : 3 500 000 € TTC
  • Coût au logement : 1650 €/m² SH TTC
  • Consommation d’énergie après requalification : 78kWhEP/m2.an (classe B)
  • Émissions de gaz à effet de serre après requalification : 19KgCO2/m2.an (classe C)

Télécharger :