La ville pour tous, service public (thématique)

publié le 16 janvier 2015 (modifié le 3 octobre 2017)

La ville pour tous est un enjeu pour les services publics. Comment y contribuent-ils ?
Plus grande accessibilité, redéploiement territorial, reconnaissance de la discrimination positive, autant de voies explorées ces dernières années par les politiques publiques. Or, dans le même temps, on parle de polarisation sociale de la ville. Relégation, ghettoïsation, ségrégation sont des mots qui circulent pour désigner ce processus. Assistons-nous à une dualisation des espaces urbains et de leurs services ? Voit-on plutôt se dessiner, avec les phénomènes de gentrification et de périurbanisation, une ville à trois vitesses ? Ces lectures de la ville sont proposées par les chercheurs au moment où les services publics sont soumis à des tensions importantes (individualisation, mise en concurrence, privatisation…). Comment leurs missions se trouvent-elles affectées par ces transformations ? Que se passe-t-il lorsque les habitants, les parents, les usagers s’en mêlent ? Comment se redessinent alors les contours de l’intérêt collectif ? À quelle redéfinition du bien commun tout cela conduit-il ?
Les chercheurs tentent de dresser un diagnostic et proposent leurs analyses dans les champs de la gestion urbaine de l’habitat, de l’enseignement, de la sécurité ainsi que des dynamiques métropolitaines.


Résultats de l’action :

Ouvrage en lien avec cette action :