Haut de page

DÉMONSTRATEURS INDUSTRIELS POUR LA VILLE DURABLE
 

Contenu

Lyon (69) : DIVD - Lyon Living Lab

publié le 6 avril 2016 (modifié le 27 juillet 2017)

/// Lyon Living Lab - Opérateur services urbains Confluence

Pilote : Bouygues avec en consortium La Poste, Colas, JC Decaux
Véolia, Sanofi Pasteur, Sopra Steria, Schneider, Keolis, Leroy Merlin, Microsoft
Collectivité partenaire : SPL Lyon Confluence, Métropole de Lyon (69)

> Accompagnement du projet au Puca
Anne Vigne
Emmanuel Raoul


Le projet de Lyon Living Lab par FranceEcologieEnergie

L’ambition est de renforcer le rôle de la collectivité, en lui donnant les moyens d’agir et de faire émerger la ville de demain autour d’un démonstrateur concret à l’échelle du quartier de La Confluence, visant à concevoir un quartier durable, désirable et innovant et la mise en place d’un opérateur global de services urbains.

L’ambition d’une vie meilleure portée sur ce projet doit s’inscrire dans une métamorphose des villes, répondant à trois axes stratégiques :

  • efficience et résilience environnementale : la recherche de l’autonomie énergétique et l’application des principes de l’économie circulaire permettant dès la conception d’optimiser l’efficience des ressources et leur mutualisation,
  • expérience unique pour une ville attractive : le choix de privilégier un environnement de vie confortable, proche de la nature et favorisant le lien social, tout en développant de nouveaux services aux usagers, s’appuyant sur des technologies innovantes pour simplifier leur quotidien, renforcer la connexion avec les territoires environnants et créer une ville plus attractive,
  • ville saine et source de bien-être : la volonté d’agir pour la santé publique en proposant des solutions adaptées à ces nouveaux enjeux (mutations sociétales et économiques) pour rendre le citoyen acteur de sa santé et plus globalement de son bien-être.
Stratégie de mise en œuvre du projet
  • Financement initial du projet par les membres du consortium.
  • Dérogations : open data, gestion de l’eau, mobilité autonome, mutualisation énergétique.
  • Échéance envisagée : Des résultats tous les ans, dès cette année 2016.

/// Lyon Living Lab - Opérateur Énergie

Pilotes : Métropole Grand Lyon, GE-Alstom Grid en consortium (en cours de montage) avec les opérateurs des réseaux du territoire (ERDF, GRDF,Dalkia, Cofely, Véolia)
Collectivité partenaire : Métropole de Lyon (69)

> Accompagnement du projet au Puca
Anne Vigne
Emmanuel Raoul

Les ambitions du projet
Il s’agit d’une démarche stratégique et innovante visant à créer un opérateur territorial neutre de données multi-énergies et d’optimisation énergétique, pensé à l’échelle de la Métropole de Lyon, et dont l’ampleur est susceptible de générer des impacts significatifs en matière de modèle économique et d’effets environnementaux et sociétaux.

Les enjeux du projet

  • Favoriser la décentralisation en matière énergétique et se doter d’outils opérationnels pour le déploiement des technologies smart de gestion énergétique, en s’appuyant sur les compétences élargies de la Métropole.
  • Contribuer à la transition énergétique pour une énergie délocalisée et distribuée, en facilitant l’évolution des réseaux, afin d’intégrer les nouveaux usages de l’énergie et les renouvelables.
  • Élaborer une gouvernance innovante pour la gestion des données locales énergétiques, pensée à une échelle suffisante afin de développer des modèles d’affaires rentables.

Principaux domaines de valorisation identifiés dans la création de cet opérateur

  • Efficacité énergétique : baisse de consommation & nouveaux services
  • Optimisation dynamique : valorisation des flexibilités, baisse des tarifs
  • Planification stratégique : réduction des investissements, optimisation des actifs
  • Attractivité du territoire : Compétitivité et innovation, relocalisation des activités,…

Les grandes étapes du projet

  • Dans un premier temps, définir le format d’un tel opérateur avec les parties prenantes essentielles, ainsi que les services associés, et lever les freins liés à sa création.
  • Dans un deuxième temps, concevoir cet opérateur, et mettre en place la plateforme de services associés, éventuellement de façon progressive.
Stratégie de mise en œuvre du projet
  • Les moyens techniques ou financiers clés envisagés à ce stade : mise en place d’un accompagnement, type AMO ; Financement du projet à préciser, suivant ses contours et les modèles économiques envisageables.
  • Les difficultés identifiées à lever :
    - freins réglementaires liés au modèle énergétique français,
    - concurrence accrue entre nouveaux acteurs de l’énergie et acteurs historiques,
    - risques liés à la confidentialité des données personnelles ou commerciales.
  • Échéance envisagée : 1 an pour l’étape n°1 ; 3 à 4 ans pour l’étape n°2.

Télécharger :

 
 

Pied de page