GRANDS DOSSIERS
 

Note d’analyse # 3 - Le logement face à la crise sanitaire - Octobre 2020

publié le 27 octobre 2020 (modifié le 15 janvier 2021)

Ces derniers mois, la moitié de la population mondiale est restée confinée pour limiter la propagation de l’épidémie de la covid19. De ce fait, le rapport au logement est devenu l’un des points névralgiques de l’appréhension de la crise. Face à une situation inédite de confinement, le logement est observé sous toutes ses coutures. Chercheurs et spécialistes soulignent les tensions qui le traversent, confortant pour certains leurs analyses antérieures, ou déplaçant le curseur pour d’autres, appelant de manière plus radicale à des changements d’approches pour la plupart.On note que ce sont les modes de spatialisation du logement qui sont souvent mis en exergue. Il est question de ce que permet la surface intérieure et ses agencements, ce à quoi donnent accès ses interfaces avec l’extérieur, et ce qu’autorise sa localisation. Ce n’est plus simplement le « droit au logement » (sujet également avivé par la crise), mais « ce à quoi le logement donne droit » qui est commenté. Cet élargissement de perspective donne lieu à une grande variété d’articles pouvant émarger à plusieurs registres, rendant difficile le classement dans une perspective analytique. Ce sont toutefois les inégalités entre populations, entre quartiers, et entre types de territoire qui ressortent des principales analyses, et une exposition différenciée aux dysfonctionnements que la crise aura révélés ou produit.

Note d’analyse # 3 - Le logement face à la crise sanitaire - Octobre 2020 (format pdf - 1 Mo - 27/10/2020)