Note d’analyse #4 - La crise sanitaire, accélératrice des transformations dans la mobilité ? - novembre/décembre 2020

Au printemps 2020, constatant les effets du confinement sur nos vies et nos mobilités, des chercheurs ont interrogé la possible fin de notre société “hypermobile” . Quelques mois se sont écoulés, différents articles, tribunes, et enquêtes ont été consacrés au sujet proposant des scénarios de sortie de crise très diversifiés allant de la fin des transports en commun au plébiscite du vélo comme solution idéale de “sortie de crise”. Qu’en est-il désormais ? Quels seront les changements durables que cet épisode prolongé va engendrer sur les mobilités ? Quelles solutions peuvent être apportées en fonction des territoires ? Cette note propose un début de réponse à partir d’articles scientifiques, d’études et d’expériences territoriales en cours. Elle met en évidence ce que la crise sanitaire apporte au débat et ce qu’elle remet potentiellement en cause. Pour bien discerner les nouveaux éléments de discussion, revenons brièvement sur la façon dont les mobilités étaient abordées avant la crise.

Partager la page