DIVERS
 

Parution de l’ouvrage "Économie de la connaissance. Une dynamique métropolitaine?"

publié le 1er décembre 2015

"Économie de la connaissance. Une dynamique métropolitaine ?"

Sous la direction d’Élisabeth Campagnac-Ascher
Editions Le Moniteur, 2015 - ISBN 978-2-281-11964-0 - 298 p.

Les auteurs :
Bernard Bensoussan, Raphaël Besson, Élisabeth Campagnac-Ascher, Maurice Catin, Sarah Cordonnier, Hélène Dang Vu, Christophe Demazière, Emmanuel Eveno, Jacques Fache,
Jean-Alain Héraud, Charles-Édouard Houllier-Guibert, Christine Liefooghe, Rachel Linossier,
Olivier Ratouis, Magali Talandier et Christophe Van Huffel.

L’attrait des collectivités locales pour l’économie de la connaissance s’est traduit récemment, dans plusieurs agglomérations, par le lancement de nombreux projets urbains. Bien que couvrant un champ très large d’actions publiques, de l’économie de l’innovation à l’économie créative en passant par la formation et l’éducation, tous se veulent emblématiques de l’économie et/ou de la société de la connaissance.
Au-delà d’une nécessaire définition de ce que recouvrent ces notions, ce livre poursuit une triple ambition : élucider le statut de l’économie de la connaissance dans le développement territorial et le processus de métropolisation ; identifier sa place et ses enjeux dans les stratégies urbaines ; en apprécier les retombées sur la « fabrique » urbaine à partir d’exemples de projets.
Soulignant la nécessité de décliner l’économie de la connaissance en ses diverses composantes, il aborde ces questions à travers 4 axes thématiques : économie de la connaissance et dynamiques de croissance ; économie de l’innovation ; économie de la créativité ; société de la connaissance. Il contribue à mettre à mal toute vision déterministe du rapport économie de la connaissance/métropolisation et à souligner le rôle des politiques publiques dans les orientations suivies.


Cet ouvrage a été édité dans le cadre de la plateforme d’observation des projets et stratégies urbaines - Popsu - qui met en dialogue l’expertise des acteurs locaux et les savoirs des milieux de la recherche pour mieux comprendre les enjeux et les évolutions associés aux villes et aux territoires. Elle vise également à capitaliser les connaissances établies sur les métropoles et à en assurer la diffusion auprès du public concerné.