DIVERS
 

Portrait du Prix spécial du Prix de thèse sur la ville - 2017 : Paul Citron

publié le 4 septembre 2017

Pour sa thèse de doctorat : en géographie “Les promoteurs immobiliers dans les projets urbains. Enjeux, mécanismes et conséquences d’une production urbaine intégrée en zone dense”, thèse soutenue à l’Université Paris I – Panthéon- Sorbonne, UMR 8504 Géographie-Cités, sous la direction de Sylvie FOL
Résumé de la thèse de Paul Citron (format pdf - 420.4 ko - 10/07/2017)
Thèse de Paul Citron (format pdf - 13.9 Mo - 10/07/2017)

Portrait du Prix spécial du Prix de thèse sur la ville - 2017 : Paul Citron

Quel est votre parcours universitaire et professionnel ?
Après des études au magistère d’aménagement et d’urbanisme de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, j’ai effectué mon doctorat dans l’équipe CRIA du Laboratoire Géographie-Cités, affilié à Paris 1. Ma recherche a été co-financée par l’ADEME et le ministère du Logement, et a reçu une bourse de la Fondation Palladio pour l’immobilier. Depuis ma soutenance en décembre 2016, je travaille comme directeur de développement de Plateau Urbain, une coopérative d’urbanisme temporaire fondée en 2013 avec des anciens camarades de fac.

Qu’est-ce qui a motivé le choix de votre sujet de thèse ?

Durant mon stage de fin d’études au ministère du Logement, j’ai pu observer la montée en puissance de l’urbanisme dit "de projet". Cette prise en compte croissante des acteurs de marché dans la définition des projets urbains posait la question de la répartition des prérogatives entre le public et le privé en matière de production urbaine. Cette question est aujourd’hui prolongée par les nouveaux "Appels à projet urbain innovants". Pourtant, le rôle des opérateurs immobiliers privés dans la fabrique de la ville me semblait peu documenté, que ce soit dans la production académique ou dans l’enseignement universitaire. C’est pour pouvoir contribuer à la production de connaissances à ce sujet que j’ai choisi ce sujet de recherche.

Quel impact sur votre carrière scientifique attendez-vous de ce prix de thèse ?
J’espère que ce prix de thèse me permettra de continuer à enseigner sur ce sujet passionnant, et surtout qu’il mettra en valeur le thème des acteurs immobiliers privés dans les recherches en aménagement. J’espère aussi qu’il contribuera à populariser la méthode de recherche par observation participante que j’ai eu la chance de mettre en pratique dans ma thèse, et qui me semble particulièrement féconde pour comprendre finement les mécanismes de production de la ville.

>Pour en savoir plus sur le Prix de thèse sur la ville - édition 2017