Prix de thèse sur la ville 2018

publié le 18 mai 2018

Délibération

Jury du Prix de thèse sur la ville - 13ème année

16 mai 2018

Le jury du Prix de thèse sur la ville APERAU / Institut CDC pour la Recherche, Caisse des Dépôts / PUCA, présidé par Françoise POTIER, accompagnée de ses membres, Patrice AUBERTEL, Francis BEAUCIRE, Martine BERGER, Stéphane CORDOBES, Monica-Isabel DIAZ, Rémi DORMOIS, Gabriel DUPUY, Annie FOURCAUT, Nicolas GILLIO, Antonio GONZALEZ ALVAREZ, Louis HENRY, Claude LACOUR, William LE GOFF, Nicole LEROUSSEAU, Christine MALE, Virginie MALOCHET, Jean-Pierre MAUGENDRE, Michel MICHEAU, Benjamin MICHELON, Denise PUMAIN, Frédéric SEITZ, Delphine SILLY, Jean-Jacques TERRIN, Serge THIBAULT, Christian VANDERMOTTEN, a délibéré le 16 mai 2018 et a désigné parmi les 58 candidats :

pour le Grand Prix :

Matthieu GIMAT pour sa thèse de doctorat en géographie “Produire le logement social. Hausse de la construction, changements institutionnels et mutations de l’intervention publique en faveur des HLM (2004-2014)”, thèse soutenue à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, sous la direction de Sylvie FOL

pour les Prix Spéciaux :

Zhipeng LI pour sa thèse de doctorat en géographie “La diaspora Wenzhou en France et ses relations avec la Chine”, thèse soutenue à l’Université de Poitiers, sous la direction d’Emmanuel Ma Mung

Julie VASLIN pour sa thèse de doctorat en science politique “Esthétique propre. La mise en administration des graffitis à Paris de 1977 à 2017”, thèse soutenue à l’Université de Lyon 2, sous la direction de Gilles Pollet

Les prix seront remis dans le cadre des 20èmes rencontres internationales en urbanisme de l’APERAU, à l’amphithéâtre de l’Espace Culture, Campus Cité Scientifique de Villeneuve d’Ascq, le 19 juin 2018, à partir de 16h. En savoir plus

Les nominés au 1er tour étaient :

- Sarah DUBEAUX pour sa thèse de doctorat en géographie/aménagement “Les utilisations intermédiaires des espaces vacants dans les villes en décroissance. Transferts et transférabilité entre l’Allemagne et la France”, thèse soutenue à l’ENS Paris, sous la direction d’Emmanuèle Cunningham Sabot et de Jessy Oukoloff

- Mathieu GARDRAT pour sa thèse de doctorat en géographie/aménagement/urbanisme “Impensée mais structurante, refoulée mais exhibée : la mobilité urbaine des marchandises”, thèse soutenue à l’Université de Lyon 2, sous la direction de Didier Plat

- Anne GRANIER pour sa thèse de doctorat en histoire “La Zone et les zoniers de Paris. Approches spatiales d’une marge urbaine (1912-1946)”, thèse soutenue à l’ENS Lyon, sous la direction de Jean-Luc Pinol

- Solenn GUEVEL pour sa thèse de doctorat en architecture “Histoire des relations entre Paris et ses canaux (1818-1876). Formes, usages et représentations”, thèse soutenue à l’Université Paris-Est, sous la direction de Pierre Pinon

- Lou HERRMANN pour sa thèse de doctorat en géographie/aménagement/urbanisme “Fabriquer la ville avec les lotissements. Une qualification possible de la production ordinaire des espaces urbains contemporains ?”, thèse soutenue à l’Université de Lausanne et à l’Université de Lyon 2, sous la direction d’Antonio Da Cunha et de Paul Boino

- Morgan MOUTON pour sa thèse de doctorat en aménagement/urbanisme “Changement urbain sous tension. Service électrique et modernité dans le Grand Manille”, thèse soutenue à l’Université Paris-Est, sous la direction de Sylvy Jaglin

- Mischa PIRAUD pour sa thèse de doctorat en sciences de la ville “Ambiguïtés de la "ville créative". Néolibéralisation, condition urbaine et puissances politiques de l’art”, thèse soutenue à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, sous la direction d’Eric Alliez et de Luca Pattaroni

- Marion SERRE pour sa thèse de doctorat en architecture “Le tiers foncier. Ressources, controverses et expérimentations. L’exemple de la ville de Marseille”, thèse soutenue à l’Université Aix Marseille, sous la direction de René Borruey, de Muriel Girard et de Stéphane Hanrot

- Séréna VANBUTSELE pour sa thèse de doctorat en architecture “Du ménagement de l’espace ouvert au dé-ménagement de la ville. Exploration des sites semi-naturels pour une densification qualitative de Bruxelles”, thèse soutenue à l’Université de Louvain, sous la direction de Bernard Declève

- Hélène ZWINGELSTEIN pour sa thèse de doctorat en anthropologie sociale/ethnologie “(re)Mettre la ville au monde. Permanence et renouveau social au miroir monographique du fait religieux sévillan”, thèse soutenue à l’EHESS, sous la direction de Jean-Claude Galey et de Danièle Hervieu-Léger


Télécharger :