Rencontre Popsu - 31 janvier / Grenoble : un démonstrateur métropolitain des transitions ?

Ce cycle de rencontres intitulé "Être métropole dans un monde incertain" se propose d’aborder les grands défis et enjeux des métropoles françaises à la lumière des travaux de recherche menés dans le cadre du programme Popsu 2. Organisées dans huit métropoles (Lyon, Nantes, Strasbourg, Bordeaux, Marseille, Grenoble, Toulouse, Lille), ces rencontres mettront en débat les principaux résultats du programme. Ce cycle se clôturera par un colloque international à Paris en septembre 2017 qui interrogera la métropolisation à l’échelle internationale.

Le mardi 31 janvier 2017, de 17h à 20h, la rencontre Popsu qui se déroulera à Grenoble aura pour thématique "Les transitions".

Les métropoles ont-elles un rôle de « démonstrateur » ? Les métropoles ont été créées avec une vocation de « chef de file » des territoires : ce qui suppose, très concrètement, d’oser expérimenter, tester des voies nouvelles, des « transitions ». Transitions ? Oui, mais vers quoi ?

Un avenir où la qualité de vie sera meilleure, certes. Un avenir où les enjeux environnementaux et sociaux seront davantage pris en compte, c’est certain. Mais pour trouver « la » voie, il faut chercher, procéder par essai-erreur, oser être « démonstrateur ». Cette dernière rencontre du cycle Être métropole dans un monde incertain s’intéressera à cette question : les métropoles savent-elles accompagner voire initier les transitions sociales, énergétiques, économiques… ou les subissent-elles ? Mieux, leurs expériences bénéficient-elles aux autres territoires ?

Les ressources sont là : richesses humaines et intellectuelles, laboratoires universitaires et centres de recherche, développement et innovation. Leur concentration suffi t-elle à produire du changement bénéfique pour le territoire ? Y a-t-il un modèle métropolitain à inventer ?

Partager la page