Haut de page

Contenu

Ressources en ligne

 

Lancer des recherches ne suffit pas, encore faut-il qu’elles soient appropriables. C’est le rôle de la valorisation - le travail consistant à donner une valeur d’usage à ces travaux.
Un des principes de la finalisation des programmes est d’en définir la cible dès l’origine. Dans cette perspective, les chargés de la valorisation du Puca sont associés dès l’amont afin d’élaborer et de mettre en place les actions les plus pertinentes. Pour chaque programme, il s’agit d’un travail de « sur-mesure » nécessitant une
connaissance du sujet puisque les formes de la valorisation dépendent de la nature des résultats attendus et de la demande des milieux scientifiques et professionnels mobilisés à cette occasion. Chaque étape d’un programme comporte un volet de capitalisation qui donne lieu à valorisation. De la sorte, la valorisation des programmes peut s’opérer en continu.
Ces dernières années, le Puca a accompli un important travail pour adapter, voire renouveler, ses supports de valorisation. Il s’agit de mieux répondre à la diversité des publics, mais aussi de mettre en adéquation les supports avec un contexte marqué par une forte évolution des habitudes de lecture, par une disponibilité de temps plus restreinte et par de nouveaux vecteurs de transmission de la connaissance. Comment faire passer les enseignements d’actions de recherche à des publics de moins en moins disponibles pour des lectures au long cours? Comment les intéresser à des travaux parfois complexes et traditionnellement régis par un certain nombre de conventions structurelles et de langage? Avec quels supports et selon quelles formes?
Autant d’interrogations qui appellent un arsenal diversifié de réponses.

Chargés de valorisation :
Bénédicte Bercovici
Christophe Perrocheau

 
 
 
 
 
 

Pied de page