AGENDA
 

Calendrier

publié le 18 mai 2020
Nom : 11/06 - 14h-15h30 - Webinaire - Nouveaux Modèles Économiques Urbains : Les enseignements de la saison 3
Date : 11/06/2020

Nouveaux Modèles Économiques Urbains : Les enseignements de la saison 3

Le PUCA et la CDC-Banque des territoires vous invitent à la restitution de l’étude "Les métropoles au défi des nouveaux modèles économiques urbains" au cours d’un webinaire qui aura lieu :

Jeudi 11 juin
de 14h à 15h30
sur Zoom*
Avec : Isabelle Baraud-Serfaty, Ibicity et Nicolas Rio, Partie Prenante
Animation : François Ménard, PUCA

Public : responsables des services ou agences de l’Etat, associations de collectivités, chercheurs et experts, collectivités…
Des séances à vocation plus opérationnelle, spécifiquement dédiées aux acteurs des collectivités seront organisées ultérieurement.

*Un lien Zoom sera adressé aux inscrits dans les jours précédant la séance.

Inscription en ligne obligatoire :ici

"Les métropoles au défi des nouveaux modèles économiques urbains" - Télécharger l’étude ici

Présentation

Initiée en 2016, l’Étude sur les Nouveaux Modèles Économiques Urbains visait au départ à analyser l’impact croisé de la crise des finances locales et la révolution numérique urbaine sur le fonctionnement des villes. L’hypothèse centrale était que la définition des services urbains et leur exploitation allaient se retrouver bouleversées par l’irruption de nouveaux entrants issus de l’économie numérique.

Mais de quelle manière et avec quelles conséquences ? La recomposition du paysage est bien plus complexe et hétéroclite qu’il n’y paraît. Les GAFA et autres nouveaux entrants du numérique sont loin d’être les seuls à venir modifier le jeu d’acteurs. L’attente et le comportement des usagers eux-mêmes évoluent : les changements sont autant du côté de la demande que de l’offre.

A l’examen, ce sont tous les secteurs de l’action publique territorialisée qui se révèlent être concernés. De nouveaux modèles économiques urbains sont en train d’émerger, recomposant la relation public-privé sans que l’on sache très bien si c’est pour le meilleur, pour le pire et surtout pour qui.

Face à ce nouveau contexte, la tentation de la reprise en main semble vouée à l’échec et le laisser-faire dangereux, tant pour la souveraineté publique que pour la protection des plus vulnérables.

De quels atouts, de quels instruments peuvent jouer les pouvoirs publics locaux, à commencer par les métropoles, pour reprendre l’initiative et inventer de nouvelles régulations ? C’est là tout l’enjeu des investigations conduites par le trio Ibicity, Partie Prenante et Espelia qui sont aller tester leurs hypothèses auprès de trois métropoles (Nantes, Rennes, Lyon) avant d’interroger des villes de taille inférieure pour en éprouver la solidité. En émerge un paysage où « chartes », « appels à projets », « Scic » ou « sociétés d’économie mixte locales », figures inédites ou éprouvées, constituent autant de balises éclairant le champ des possibles.