Cycle de séminaires "Retour sur vingt ans d’évolutions des modes d’action publique urbaine" - séance n°4 Ouverture ou clôture des scènes de décision? Retour sur l’évolution récente de la démocratie urbaine - 16 juin 2016

publié le 2 août 2016

Séance n°4 : Ouverture ou clôture des scènes de décision ? Retour sur l’évolution récente de la démocratie urbaine

Jeudi 16 juin 2016, Ministère de l’Environnement, La Défense

Les systèmes politiques occidentaux semblent être entrés dans un « moment paradoxale ». Comme le souligne Colin Crouch, alors que les valeurs démocratiques ne cessent d’être célébrées, les dynamiques de marginalisation politique de nombreux groupes sociaux s’accentuent. A l’échelle urbaine, cette tension est encore plus nette. D’un côté, acteurs et chercheurs mettent en avant la pluralisation de l’action publique et l’invention de nouvelles modalités de participation (conseils de quartiers, budget participatifs, cartographie participative, etc.). Les scènes d’action et de décision se seraient ouvertes à de nouveaux acteurs et fonctionneraient désormais autour de logiques plus partenariales de coordination des intérêts. De l’autre côté, beaucoup soulignent les contours « post-démocratiques » de cette évolution qui contribuent à exclure les groupes sociaux les plus défavorisés ou encore les acteurs jugés « irresponsables » des scènes de décision. Cette situation est d’ailleurs renforcée par la transformation des agendas urbains qui tendent aujourd’hui à favoriser les mots d’ordre flou et consensuel (durabilité, smart cities, empowerment, etc.) qui ont pour effet de masquer les rapports de domination et de marginaliser des enjeux plus classiques comme ceux de la redistribution ou du contrôle de la rente foncière. L’objectif de cette séance était de questionner cette tension entre ouverture et clôture des scènes d’action.

Ce séminaire est dédié à la mémoire de Matthieu Giroud.

Consulter le programme du cycle de séminaires "Retour sur vingt ans d’évolution des modes d’action publique urbaine"

Contacts : Marie Banâtre, François Ménard, Bertrand Vallet
Chargée de valorisation : Bénédicte Bercovici


Séquence introductive
Loïc Blondiaux, Professeur de sciences politique à l’Université Paris 1 - Sorbonne


Loïc Blondiaux par pucapopsu

Voir l’intégralité de l’entretien

Séquence 1 : L’intercommunalité, réforme inachevée ou point d’orgue d’autre chose ?
Fabien Desage, maître de conférences en science politique à l’Université Lille 2, laboratoire CERAPS


Fabien Desage - maître de conférences en… par pucapopsu

Séquence 2 : La participation publique (urbaine) a‐t‐elle besoin d’une table‐rase ?
Guillaume Gourgues, maître de conférences en science politique à l’Université de Franche Comté, laboratoire CRJFC


Guillaume Gourgues - maître de conférences en… par pucapopsu

Présentation de Guillaume Gourgues (format pdf - 127.1 ko - 01/08/2016)

Retour sur la journée par trois participants


Elise Macaire - Ramau, ENSA Paris-La Villette… par pucapopsu


Sébastien Saillenfest - DREAL Bretagne par pucapopsu


Franck Bocher - DDT des Hautes Pyrénées par pucapopsu