Le voisinage, quelle contribution à l’intégration sociale ?

publié le 25 juin 2019

Bien que n’ayant fait l’objet d’aucune étude d’ampleur en France depuis le début des années 80, le voisinage est réputé en crise.
Une crise par excès, avec le communautarisme et les gated communities, et par défaut avec l’individualisme contemporain et le déclin de la solidarité…
Il est pourtant au cœur des politiques de rénovation urbaine avec l’introduction d’opérations visant le développement de la mixité sociale dans le voisinage des ménages des quartiers paupérisés. Mais que sait-on vraiment de sa réalité, de son expression et de la nature des relations qui se nouent sous son nom ?

Pour répondre à cette question, l’INED et le CNRS ont proposé à l’USH, au PUCA, au CGET et à la CDC, un projet de recherche à la fois quantitative et qualitative intitulée « Le
voisinage, quelle contribution à l’intégration sociale ? »

Les investigations, initiées début 2018, ont porté sur 7 types de quartiers des agglomérations lyonnaises et parisiennes (soit 14 quartiers) de façon à disposer d’un échantillon de quartiers diversifiés et comparables (centraux ou périphériques, bourgeois ou populaires, neufs, anciens ou en rénovation).

La phase quantitative est aujourd’hui achevée et l’exploitation des 3000 questionnaires est en cours. Une première restitution a néanmoins pu avoir lieu en décembre 2018, lors d’un séminaire organisé à Lyon, et les premiers résultats ont été discutés.
La phase qualitative est en cours et un séminaire en présentera les premiers éléments fin
2019. L’ensemble de ce travail donnera lieu à publication et valorisation sous forme
de séminaires et colloques.

Lancé en 2017, ce vaste programme de recherche sur le voisinage est conduit par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs du Centre Max Weber (Université Lyon 2), du laboratoire RIVES (ENTPE) et de l’Institut national des études démographiques, INED.

Elle est financée par le CGET, l’Institut CDC pour la recherche, le PUCA, la métropole de Lyon, la ville de Paris, l’Union sociale pour l’habitat, ses fédérations et de nombreux bailleurs sociaux.

Contact : François Ménard

Dans cette courte vidéo, Jamila Benbouya, chef de projet à Valophis habitat et Jean-Jacques Bartoli, directeur clients et territoires à Alliade Habitat, deux organismes Hlm impliqués dans la recherche, font part de leur réaction à chaud aux premiers résultats de l’enquête quantitative menée au printemps 2018 auprès de 2785 habitants.

Article : Dis-moi avec qui tu voisines, je te dirai qui tu es ! Actualités Habitat, USH, 2019

Lancée en 2017, la recherche sur les relations de voisinage a produit ses premiers résultats, présentés à Lyon le 7 décembre 2018. Pour mémoire, cette étude approfondie vise à mieux comprendre le voisinage comme vecteur d’intégration sociale ainsi que les dynamiques à l’œuvre qui favorisent ou entravent les relations entre voisins.