Métropolisation (2011)

publié le 18 novembre 2015 (modifié le 30 juillet 2018)

Alors que les analyses des économistes sur les fonctions métropolitaines mettent en évidence la concentration spatiale des activités et des emplois de gestion des flux, financiers, commerciaux, d’informations et de populations, et s’interrogent sur l’attractivité des villes pour les investisseurs, cadres et étudiants étrangers, les responsables du développement urbain tentent de répondre aux problèmes d’étalement urbain et de maîtrise de l’urbanisation, problèmes aigus dans les espaces les plus attractifs.

C’est ainsi que se développe une rhétorique de l’articulation entre la sélection de certaines régions urbaines par les mécanismes de l’économie globalisée, et la restructuration d’espaces urbains de plus en plus étendus.

L’enjeu de cette action est de clarifier les significations du terme « métropolisation », les questionnements sous-jacents à la mobilisation de cette notion, et les articulations implicites ou explicites entre les dimensions économiques et spatiales, plus précisément les modalités de cette articulation et les médiations qu’elle implique.

Dans la mesure où de nombreuses politiques de développement urbain font référence à la métropolisation, il est important d’en préciser les contours selon les acteurs locaux, selon les agglomérations, et selon les disciplines scientifiques impliquées dans l’analyse du processus.

Contact : François Ménard


Lancement de l’action :

Séminaires préparatoires :

  • 22 juin 2011 : Métropolisation, analyse de la nouvelle organisation de l’espace urbain et des facteurs d’évolution de cette réorganisation (entrée spatiale) - La métropolisation - approches spatiales (format pdf - 135.7 ko - 13/01/2015)
  • 17 octobre 2011 : Métropolisation : réflexions sur l’articulation des deux approches

Documents

Rapports disponibles auprès du centre de documentation