Qualité et sûreté des espaces urbains - cycle d’ateliers (2010-2012)

publié le 1er juin 2012 (modifié le 19 juin 2015)

Lancé en 2010, le programme « Qualité et sûreté des espaces urbains » avait pour but d’expérimenter de nouvelles réponses de maîtrises d’œuvre urbaine comme autant d’alternatives aux formes actuelles d’urbanisme sécurisé (résidentialisation défensive, séparation des flux, multiplication des dispositifs techniques de surveillance…).

Dans cette optique, dix collectivités locales et un maître d’ouvrage privé proposant une quinzaine de sites d’études ont été retenus à la suite d’un appel national à candidatures. Sur une durée d’un an, un atelier de réflexion rassemblant collectivités locales, chercheurs et experts ont étudié collectivement les problématiques posées par chacun des sites afin de permettre à chaque collectivité de concevoir un projet urbain singulier et innovant. Cet atelier a permis de restituer et de mettre en débat le travail des experts mais également d’instaurer un échange transversal entre collectivités par le biais de quatre approches thématiques :

- espaces publics de centralité, animation urbaine et sûreté
- espaces commerciaux, détournements d’usage et sûreté
- le paysage support de sécurisation et de qualité des espaces
- articulation d’espace public et privé et coproduction de la sûreté

Chaque rencontre a donné lieu à la publication d’un cahier édité par le PUCA.

Le cahier d’Aubervilliers publié en janvier 2011 a inauguré cette collection : il présente les objectifs du programme « Qualité et sûreté des espaces urbains », la problématique associée à chaque site expérimental et propose des premiers éléments d’analyse sur celui d’Aubervilliers dans laquelle s’est tenue la première rencontre.
Le 2ème cahier de Nantes, publié en avril 2011, porte sur la résidentialisation.
Le 3ème cahier, relatif à l’atelier du Kremlin-Bicêtre, traite de la restructuration des espaces commerciaux au regard des enjeux de sûreté.
Le 4ème cahier est dédié aux espaces verts et au quartier de la gare de Chelles, leurs fréquentations et leurs préservations.
Le cinquième cahier porte sur un projet de centre commercial à Angers, l’Atoll, dédié principalement à l’équipement de la maison et de la personne. Il rend compte des débats d’une équipe pluridisciplinaire chargée, à la suite d’une visite du chantier, de réfléchir avec le maître d’ouvrage aux aspects les plus concrets du fonctionnement du centre commercial afin d’anticiper les questions liées à la sûreté du lieu.

Responsable : Bertrand Vallet


Les 5 cahiers :