Usages de l’énergie dans les bâtiments. Penser la transition - Colloque 19 et 20 Janvier 2012

publié le 19 janvier 2012 (modifié le 11 août 2015)

Colloque « Usages de l’énergie dans les bâtiments. Penser la transition »
19 & 20 Janvier 2012, ESIEE Paris, Cité Descartes
Organisateurs : ENPC Latts, Ademe, Ecole des Ponts Paris Tech

Le Colloque « Usages de l’énergie dans les bâtiments. Penser la transition » a eu lieu les 19 et 20 janvier 2012 à la Cité Descartes (Marne-la-Vallée). Il a réuni en l’espace de deux jours des chercheurs français et anglais autour d’une même préoccupation : mettre en débat les apports de connaissance d’un champ encore trop peu investi par les sciences sociales.
Les communications se répartissaient en trois séances plénières successives qui posaient respectivement les questions suivantes :

1. Que connaît-on des usages de l’énergie : les leviers économiques couvrent-ils l’essentiel de ce qui détermine l’action ?
Ce fut l’occasion d’exposer différents cadres d’analyses (issus notamment de la sociologie, de la géographie et de l’anthropologie) et d’identifier les apports et les limites de méthodologies choisies.

2. Comment penser conjointement les usages de l’énergie et les infrastructures dans un même système sociotechnique ?
Les résultats des projets de recherche présentés ici ont souligné les imbrications empiriques des enjeux liés aux usages, aux infrastructures et aux politiques publiques. Ceux-ci ont néanmoins permis de dessiner les prémisses d’approches sociotechniques.

3. En quoi les analyses en sciences sociales permettent de penser la transition énergétique des pratiques ?
« Les sciences sociales à l’épreuve de la transition énergétique » aurait pu être le sous-titre de cette troisième plénière. Elle a introduit les outils d’analyse des sciences sociales pour penser le changement et mis en débat ses limites.

Le Colloque s’est achevé par une dernière session réunissant les commanditaires de recherche publics. Ils ont réaffirmé l’intérêt majeur d’adresser les enjeux des usages de l’énergie en dessinant de nouvelles pistes d’analyses : la rénovation urbaine, la territorialisation des usages, l’articulation des enjeux industriels et scientifiques, …

Enfin, l’apport de cette première rencontre scientifique a été d’une part de contribuer à la constitution d’un milieu de recherche et d’autre part d’accueillir en un même lieu des chercheurs, des étudiants, des institutionnels et des acteurs économiques.

Actes de la première journée du colloque (format doc - 540.5 ko - 11/08/2015)
Actes de la deuxième journée du colloque (format doc - 250 ko - 11/08/2015)