Le logement en choc de densification. Aménager les territoires résidentiels face aux enjeux de sobriété foncière et de justice spatiale coordonné

Coordinateur scientifique du projet :
Raphaël Languillon, docteur en géographie et aménagement, chercheur à l’Institut français de recherche sur le Japon, UMIFRE 19, Maison Franco-japonaise
Autres chercheurs ou chercheuses impliqués :
Aurélie Delage, David Giband, Max Rousseau, Arnaud Simon

Le projet de recherche formule l’hypothèse générale que les politiques de sobriété foncière et de réduction de la consommation des ENAF (dont le ZAN), pensées pour des objectifs environnementaux contraignants, vont créer de la pénurie artificielle sur le marché du logement. En outre, le choc de densification afférent à leur mise en application serait susceptible d’accélérer la crise du logement, et donc d’accentuer des déséquilibres sociaux (décohabitation tardive, relégation, cabanisation, migrations, reports) que l’on observe déjà dans des zones résidentielles tendues. Toutefois, dans le cadre d’une approche systémique entre zones tendues et détendues, ces politiques pourraient remplir des objectifs de justice sociale et d’équité spatiale transrégionales sous certaines conditions d’application, et servir de levier de développement à certains territoires. Autrement dit, d’une contrainte légale dans un horizon règlementaire déjà très encombré, la sobriété foncière pourrait libérer un potentiel de croissance, de développement et de justice spatiale au sein des territoires et entre différents types de territoire dans une perspective régionale ou nationale. Pour ce faire, il se décline en trois grands objectifs : analyser les temporalités et les modalités différentiées de formalisation et d’incorporation des enjeux de la sobriété foncière dans les outils et les dispositifs de la régulation publique ; évaluer la variabilité des conditions d’application de la sobriété foncière et de la densification immobilière via la réalisation de transects territoriaux ; et enfin établir une typologie d’enjeux résidentiels de la sobriété foncière touchant de près ou de loin des questions de justice spatiale dans la perspective d’une aide à la décision publique comme privée (aménagement, investissement, design…).

Discipline : Sciences économiques / Géographie / Aménagement
Thèmes : Foncier / Logement abordable / Foncière (Sobriété) / Justice spatiale /Densification

Etat d’avancement
Le projet se déroule de 2022 à 2025.

Financement
Projet financé dans le cadre du programme de recherche "Les défis économiques d’un foncier et d’un logement abordables (2022-2025)" par un collectif de 16 organisations coordonné par l’Union sociale pour l’habitat. L’Aorif, Union sociale pour l’habitat d’Île-de-France, l’Association nationale des Établissements publics fonciers locaux, l’AURA Hlm Auvergne-Rhône-Alpes, la Banque des Territoires, Bordeaux Métropole, la Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages (DHUP), la Fédération nationale des coopératives Hlm, la Fédération des entreprises sociales pour l’habitat, la Fédération des offices publics de l’habitat, Habitat social en Occitanie, l’Institut pour la recherche de la Caisse des Dépôts, l’Institut des hautes études pour l’action dans le logement (IDHEAL), la Métropole de Lyon, la Métropole de Rennes, le Plan urbanisme, construction, architecture (PUCA), l’Union sociale pour l’habitat (USH), et la Ville de Paris.

Partenariat
Communauté d’agglomération du Centre littoral de Guyane (CACL), EPF de la Guadeloupe, Région Occitanie, Ville de Cahors, ICF Habitat.

Publications
• Un dossier de recherche est accessible sur le centre de ressources de l’USH.
• Un blog consacré au programme de recherche est en préparation.

Contact
rlanguillon@gmail.com

Partager la page