La mesure du coût économique et social du mal-logement (2015)

publié le 2 décembre 2015 (modifié le 24 mars 2017)

Commandé par l’ONPES et le PUCA, ce rapport s’inscrit dans la continuité des travaux menés par le Conseil national de l’information statistique (CNIS). Dans ce cadre, un groupe de travail sur la question du mal-logement a remis en 2011 un document comportant une série de recommandations sur "les améliorations à apporter à la connaissance et à la mesure" de ce phénomène. Ce rapport propose d’engager un travail de qualification et de quantification du coût économique et social du mal-logement en France.

Afin d’étayer la définition retenue du "coût économique et social" du mal-logement, une revue de la littérature française et étrangère a été établie. Cette dernière rend compte, de manière approfondie, des méthodologies susceptibles de documenter le coût économique et social du mal-logement.

Une fois désignées les composantes du mal-logement dont l’impact économique et social est susceptible d’être chiffré directement, celles pour lesquelles des travaux complémentaires devront être menés ont été identifiées en fonction de la connaissance et des données disponibles. De même, une identification des domaines impactés par le mal-logement (santé, éducation, emploi) a été réalisée, identification faisant suite à la présentation d’une typologie des composantes du mal-logement étudiées (sur occupation, contrainte budgétaire dépassée, précarité énergétique, habitat dégradé) en distinguant celles dont le coût est directement mesurable, compte tenu des données et des travaux existants, de celles pour lesquelles il conviendrait de construire une information chiffrée ou d’engager des travaux complémentaires.

Contact : François Ménard


Résultats de l’action