LQCM - La démarche Trait d’union / Evaluation de la 1ère tranche

publié le 28 juillet 1999 (modifié le 3 décembre 2015)

Gaston Quincieu, Cete de Lyon - Ed. Puca - 16 pages

  (nouvelle fenetre)

Le projet d’expérimentation “Le Trait d’Union” résultait d’une proposition conjointe de deux maîtres d’ouvrage HLM voisins, l’OPAC de Saône-et-Loire et la SEMCODA auxquels étaient associés deux cabinets d’architectes, un bureau d’études thermique et une entreprise.

Pour atteindre l’objectif général d’abaissement de coût du couple “loyer + charges” de - 15 % à - 20 %, l’équipe proposait de “mettre toutes les économies envisageables en avant”, qu’il s’agisse d’économies de charge foncière, de conception architecturale, du traitement de la construction ou encore des honoraires, de la démarche qualité ou des contraintes réglementaires extérieures.

Cette recherche devait s’accompagner d’une conception nouvelle du produit logement, sensiblement différente de celle habituellement mise en œuvre par les maîtrises d’ouvrage.