DÉMONSTRATEURS INDUSTRIELS POUR LA VILLE DURABLE
 

Marseille (13) : DIVD EMUL - Euroméditerranée Metropolitan Urban Lab

publié le 26 juin 2017

Pilote : Établissement Public d’Aménagement Euroméditerranée
En consortium avec Orange, La Poste, Enedis, Thassalia (ENGIE), Bouygues, Vinci, Eiffage, Ortec, Suez, Envirobat-BDM
Collectivité partenaire : Métropole Aix Marseille Provence

> Accompagnement du projet au Puca : Sophie Carré

Le projet SmartSeille sur l’îlot Allar porté par Eiffage, et accompagné par l’établissement public d’aménagement Euroméditerranée (EPA Euroméditerranée) a été lauréat en 2015 du premier appel à projet « démonstrateurs industriels pour la ville durable ». Il s’agissat d’un premier test grandeur nature de l’EcoCité sur l’extension du périmètre Euromed. Ce prototype a été lancé afin de donner corps à l’ambition de l’ÉcoCité et en vérifier le réalisme opérationnel.

Dans le cadre de ce second appel à projet, l’ambition portée par l’EPA Euroméditerranée est double : la diffusion des innovations expérimentées dans le DIVD 1 et l’émergence de nouvelles innovations sur la totalité du périmètre de l’Opérarion d’Intérêt National (OIN). Cette candidature vise d’une part, une extension du périmètre du DIVD 1, afin de capitaliser et de diffuser les innovations expérimentées sur l’îlot Allar et créer des synergies entre les projets et les acteurs.

D’autre part, la volonté de l’EPA Euroméditerranée est de favoriser l’émergence de nouvelles avancées significatives en matière d’innovation, dans des domaines qui n’ont pas été traitées dans le cadre du premier DIVD et pour lesquelles le club de partenaires a été créé et adossé au concours Med innovant.

Ce projet de DIVD doit contribuer à accélérer la structuration d’une démarche d’open innovation portée par l’EPA Euroméditerranée en partenariat avec les acteurs publics et privés sur l’ensemble des thèmes de la ville durable, dans une logique de démonstrateurs territorialisés ou d’action transversales.

Il s’agira, en premier lieu, de démultiplier l’identification de solutions pertinentes pour la ville durable méditerranéenne présentant un potentiel de maturité et de duplicabilité élevé pour répondre à des besoins identifiables dans l’OIN. Pour cela, l’EPA Euroméditerranée et ses partenaires, grands groupes et réseaux, mettront à disposition leurs outils d’identification et de qualification de l’innovation, internes ou dans une démarche d’open innovation.

Cette démarche permet non seulement de faire remonter des cas d’usages concrets à l’appui de projets territorialisés mais également de nourrir un processus d’innovation continue en phase avec la complexité, la diversité et la temporalité des projets d’aménagements/constructions. Les 8 cas d’usages sont :

  • Répondre aux enjeux de logistique des marchandises en ville, livraison et retour/emport.
  • Concevoir pour le confort d’habiter en contexte méditerranéen dense (architecture et espaces publics, qualité des milieux, bien-être).
  • Améliorer l’efficacité énergétique et encourager l’autoproduction pour compenser les nouveaux usages énergétiques.
  • Élargir l’offre de mobilité décarbonée des personnes.
  • Développer l’économie circulaire dans la construction.
  • Diminuer l’impact de la collecte et du tri des déchets.
  • Enrichir l’expérience urbaine par les services numériques sur mobiles et autres supports.
  • Inventer des schémas de montage et de gestion pour des tiers-lieux porteurs des nouveaux services urbains de proximité (conciergeries de quartier, maison des services publics, espaces d’activités ouverts.

Télécharger :