Mobilités résidentielles, navettes et recomposition des systèmes résidentiels en région parisienne

publié le 23 décembre 2014 (modifié le 17 février 2015)

Martine Berger, Jacques Brun
Editions Puca Recherche n°167 septembre 2006-110 pages, ISBN 2-11 0856079-3 ; 15€

Quels sont les effets des pratiques de mobilité des citadins et de leurs échelles spatiales sur l’évolution des configurations territoriales d’une grande métropole ? L’exemple de l’Île-de-France met en évidence la diversité des comportements des ménages en fonction de leurs situations sociales et familiales, pour les déplacements quotidiens comme pour les mobilités résidentielles.
Dans un contexte d’éloignement croissant du domicile et du lieu de travail, la distance parcourue lors des navettes et des déménagements est un indicateur des degrés de liberté ou de contrainte dont disposent les ménages dans leurs arbitrages résidentiels.