Politiques énergétiques locales (2008-2009)

publié le 29 novembre 2015 (modifié le 1er décembre 2015)

Le séminaire « Politiques énergétiques locales » était organisé par le Laboratoire Techniques,Territoires et Sociétés (LATTS) pour le compte du PUCA.
Lieu de production de connaissances ouvert aux débats et aux controverses, espace de proposition d’expérimentations et d’actions de recherche, il s’adressait aux acteurs du monde des collectivités territoriales, de l’Etat, aux opérateurs de services énergétiques, aux associations de défense de l’environnement ainsi qu’à toute personne s’intéressant au domaine de l’énergie.

Il s’est intéressé à la problématique de la gestion de l’énergie suivant une triple approche :

  • territoriale, dans la mesure où le point d’entrée de ses réflexions est bien le territoire et les enjeux, à la fois sociaux, économiques et environnementaux qui se posent à lui et qui invitent à repenser la régulation de l’énergie ;
  • sociopolitique car si les aspects techniques, réglementaires, économiques sont souvent bien appréhendés, il n’en est pas de même des dimensions politiques et sociales (motivations des élus à agir, formes d’implications, jeux d’acteurs…) qui restent peu étudiées malgré leur importance souvent décisive ;
  • systémique enfin car le séminaire proposait de réfléchir de manière globale à la question de la gestion décentralisée de l’énergie en tant que système de production distribution intégré et non pas simplement à partir d’approches sectorielles (bâtiments, transports…) pour lesquelles d’autres lieux de réflexion existent déjà.

Contacts : Pascal Lemonnier, Marie-Flore Mattei, François Ménard


Séminaires :

Rapports :

  • Atelier Les collectivités locales productrices et distributrices d’énergie. Enjeux, usages et limites Traitant du cas des collectivités locales productrices et distributrices d’énergie, le rapport propose une synthèse des échanges d’un atelier de réflexion au cours duquel ont été abordés le contexte historique, la capacité d’action diluée par la fragmentation du système d’acteurs local, les difficultés pratiques d’une mobilisation des collectivités locales, et les entreprises locales de distribution (ELD) comme modèle de gestion intégrée de l’énergie. Des propositions d’expérimentation et de recherche sont formulées.
  • Autonomie énergétique : analyse de quelques cas européens Le rapport rend compte d’observations et d’analyses de différentes approches de collectivités locales ou de sociétés locales de production et de distribution d’énergie dans plusieurs pays européens (à Woking et Londres en Grande-Bretagne, une société de chauffage urbain en Suède, plusieurs municipalités autrichiennes, allemandes, danoises et luxembourgeoises).
  • Recueil de fiches de chercheurs et doctorants Le rapport rassemble des fiches de présentation des travaux de quinze chercheurs et doctorants en sciences sociales qui traitent de l’énergie sous l’angle des dynamiques territoriales.