Laboratoires d’aménagement littoral - Une démarche de relocalisation au Prêcheur (Martinique)

publié le 4 décembre 2018 (modifié le 25 octobre 2019)

L’aménagement renouvelé du bourg du Prêcheur en Martinique fait l’objet d’une démarche ambitieuse, portée par le Plan urbanisme Construction Architecture (PUCA), la commune et son maire, Marcellin Nadeau, avec le soutien des ministères des Outre-mer, de la transition écologique et solidaire (DGPR) et de la Cohésion des territoires (DGALN), au titre du programme d’expérimentation des « laboratoires d’aménagement littoral ». Elle vise à inscrire les opérations de court terme de prévention de risques naturels majeurs, dans une démarche de projet globale, associant la population, intégrant les enjeux de long terme et anticipant les effets du changement climatique.

Le Prêcheur, entre la mer des caraïbes et le volcan de la Montagne Pelée, est exposé à de nombreux et intenses risques (submersion, érosion, houle cyclonique, lahars*, aléas sismiques, volcaniques, etc.). Sa « réinvention » spatiale est indispensable à la pérennisation de ses infrastructures et au maintien de ses habitants sur le territoire.

Cette démarche est l’occasion de créer une référence à vocation pédagogique pour les territoires côtiers soumis aux dynamiques littorales intenses et d’améliorer les conditions de vie des habitants du littoral dans un cadre expérimental partagé.

* Lahar= immense coulée constituée de boue et de roches provenant des flancs de la montagne déstabilisée et empruntant le plus souvent le chemin des ravines (ici, essentiellement la rivière du Prêcheur)

Responsable de l’action : Emmanuelle Durandau


Consultations


En savoir plus