Quelles gouvernances locales de la transition énergétique ? (2014-2015)

publié le 26 janvier 2017 (modifié le 30 juillet 2018)

La transition écologique et énergétique implique une utilisation plus rationnelle et plus efficace de toutes les ressources. Au-delà d’une attention, côté production, au mix énergétique lui-même, cela réclame, côté consommation, une meilleure maîtrise de l’énergie utilisée. Cela signifie plus d’efficacité dans son exploitation et davantage de sobriété dans son usage. Compétence des collectivités, la distribution n’est pas absente des ces enjeux dans la mesure où son architecture participe à l’équilibre de l’ensemble du système. Les acteurs en charge de l’aménagement du territoire déjà à l’ouvrage depuis plusieurs années à travers les Plans Energie Climat Territoriaux se voient donc investis d’une large responsabilité dans la mise en œuvre des changements qui s’annoncent Tout cela suppose une gouvernance clarifiée que la future loi de transition énergétique sera amenée à traiter. Les acteurs en sont en effet multiples, s’inscrivent dans des espaces d’échelles différentes et obéissent à des logiques territoriales distinctes.

Le PUCA a lancé, en partenariat avec différents organismes (ADEME, CEREMA, LATTS, ETD, CDC Climat) un cycle de 5 séminaires destinés à réunir chercheurs, membres des administrations, acteurs locaux (élus, services techniques), associations, professionnels, pour échanger sur les questions de gouvernance locale de la transition énergétique. Organisés en 2014 et en 2015, les séminaires contribuent à la réflexion sur les approches territoriales et urbaines des politiques énergétiques, et ce à différentes échelles, le niveau territorial étant aujourd’hui le parent pauvre de ces politiques énergétiques.
Il s’agit de mieux appréhender les approches territoriales, dans la mesure où les gouvernements locaux dans leurs différentes configurations (communes, intercommunalités de projets ou de gestion, métropoles, départements et régions) sont des acteurs clés de la transition éco-énergétique des territoires, certains parce qu’ils sont en charge de la planification énergétique locale (SRCAE, PCET), la plupart parce qu’ils mènent des politiques ayant un impact majeur en matière d’éco-énergie (urbanisme, transports, habitat, production et distribution d’énergie, etc.). La question de la gouvernance locale est au centre de chacun des séminaires : il s’agit de pouvoir s’intéresser à la manière dont les acteurs des différents niveaux de collectivités locales et les autres acteurs locaux se saisissent des enjeux énergétiques, la façon dont ils intègrent ces enjeux dans les politiques territoriales et les compromis que cette prise en compte implique.

Contact : François Ménard


Séminaires (2014-2015) :

Ressources en lien avec cette action :

  • Film : Combraille Durable Présentation d’une aventure singulière : témoignage d’Isabelle Gardères, animatrice d’un groupe de citoyens d’un village de montagne au Nord du Parc des Volcans d’Auvergne. Ce groupe décide de devenir producteur d’énergies renouvelables pour faire sa part de travail dans la transition énergétique qui est en cours. Une association est créée puis une coopérative citoyenne de type SCIC, avec un premier toit photovoltaïque en production en attendant ceux qui suivront.