Réflexions en partage

 

La collection "Réflexions en partage" valorise In Itinere dans un format plus court et de manière plus appropriable les travaux produits par les chercheurs.

ISSN 2649-4949

 
 

“Réinventer” les villes : Effet de mode ou vraie transformation ?

publié le 2 juillet 2019

Nicolas Rio, Vincent Josso, Lucille Gréco, Collection Réflexions en partage, 60 p., juin 2019, ISBN 978-2-11-138176-6 - ISSN 2649-4949

En quelques années, les appels à projets urbains innovants ont intégré la boite à outils de la fabrique urbaine. Expérimentés par la Ville de Paris en 2015, la procédure a été dupliquée sur de nombreux territoires. Quels sont les effets de cette carte blanche laissée à des groupements privés sur la programmation des projets immobiliers ? Dans quelle mesure cette méthode inédite vient-elle bousculer les codes de la fabrique de la ville ?
A partir du cas d’Inventons la Métropole du Grand Paris, cette recherche souligne tout particulièrement la diversité des usages par les collectivités et les aménageurs de ces appels à projets. L’appropriation de la méthode varie fortement selon les 55 sites proposés par les maires d’Ile-de-France. Six usages distincts émergent de l’analyse, venant nuancer et complexifier l’hypothèse réductrice d’une simple privatisation de l’aménagement.

Cette publication se veut à la fois un outil de décryptage de ces nouvelles formes de consultation et une aide potentielle pour ses futurs utilisateurs.

Cet ouvrage s’inscrit dans le cadre du programme de recherche "Les nouveaux modes de la fabrique urbaine"


Télécharger :

 
 

"Avant l’architecture - Une programmation habitée"

publié le 2 mai 2019 (modifié le 26 juin 2019)

Esther Guillemard, Suzie Passaquin, 82 p. Editions Puca, Collection Réflexions en partage - ISBN 978-2-11-138167-4

Que faire d’un vide laissé par la démolition de tours de logements sociaux et d’un centre commercial après les interventions de l’ANRU ?
A cette question posée par la ville de Clermont-Ferrand, Patrick Bouchain et Loïc Julienne proposent une autre manière de travailler sur l’espace urbain en installant une Université Foraine : une permanence de deux architectes qui vivent et travaillent sur place et invitent l’ensemble de la population (habitants, services municipaux, élus, associations, étudiants, etc.) à construire des réponses.
Ce récit d’expérience écrit à quatre mains par ces deux architectes, avec la complicité de Mireille Gansel, revient sur le quotidien, les expériences et questionnements, moments de grâce et de doutes liés à cette pratique singulière d’architecte.
Installé pendant 3 ans à la Gauthière, quartier populaire de Clermont-Ferrand, ce laboratoire d’urbanisme participatif a décliné ses actions au gré d’envies habitantes, de rencontres et d’analyses du territoire. Il a contribué à la définition et à la réalisation d’aménagements paysagers, à l’élaboration d’un programme architectural et à la création de nouveaux liens sociaux.

Cet ouvrage s’inscrit dans le cadre du programme de recherche "Le hors champ de la production urbaine"


Télécharger :

 
 

"La mer cet ennemi de plusieurs siècles". Trajectoires de vulnérabilités et défense contre la mer de l’Antiquité au XXe siècle

publié le 20 novembre 2018 (modifié le 21 janvier 2019)

Emmanuel Garnier, 64 p. Editions Puca, Collection Réflexions en partage - ISBN 978-2-11-138166-7

Ecrite par un historien du climat et des risques, cette contribution exploratoire étudie les rapports fluctuants entretenus par les sociétés avec leur littoral depuis l’Antiquité, tant en France métropolitaine qu’en Outre mer. Plus qu’un simple récit historique, ce livre présente les trajectoires de vulnérabilités de ces espaces périphériques implantés aux marges de l’oekoumène et devenus progressivement des territoires convoités puis des pôles de centralité ces dernières années. Car cet ouvrage raconte surtout la conquête des « rivages de la mer », comme les désignait les dictionnaires anciens. Il montre comment le passage de sociétés traditionnelles à des sociétés modernes au tournant du XIXe siècle a contribué à changer profondément de paradigme en matière de perception des littoraux. D’un espace usager et durable, le littoral est devenu une « frontière », puis un limès destiné à stopper les assauts de la mer, ennemi juré du nouveau modèle de développement littoral français à l’heure du défi climatique.
Extrait des fonds d’archives conservées de nos jours dans les régions côtières et insulaires, le présent travail souligne la dimension patrimoniale, et donc socio-culturelle, de littoraux bouleversés ces dernières décennies par les dynamiques migratoires et les politiques d’aménagement. Au-delà, il espère montrer que la vulnérabilité croissante de ces territoires n’est pas forcément une fatalité, si tant est que l’on soit prêt à tenir compte de ce retour d’expérience en matière de réduction de la vulnérabilité et de gestion durable.

A lire aussi "De l’espace nourricier au territoire convoité - Le littoral français au cours du dernier millénaire" In Le littoral, entre préservation et transformation, déc. 2018
Par Emmanuel Garnier , Directeur de Recherche CNRS, UMR 6249 CNRS Chrono-Environnement, Université de Besançon


 
 

Le retour des villes dissidentes

publié le 16 octobre 2018

Nicolas Maisetti, 84 p., Éditions PUCA, ISBN 978-2-11-138161-2

L’accession de Donald Trump à la Maison Blanche en janvier 2017 et ses premières initiatives en matière de politiques migratoire et environnementale ont suscité une opposition dans un certain nombre de villes et d’États fédérés américains. Les conflits qui en découlent s’insèrent dans la mise en oeuvre de la politique étrangère américaine.

Sa contestation s’est traduite localement par la réaffirmation d’un « mouvement sanctuaire » qui tente d’amorcer des stratégies dissidentes. Celles-ci s’appuient sur un champ de controverses multiples qui renvoient aux trois catégories de l’analyse du politique : la compétition partisane (politics), l’efficacité des politiques publiques (policies), et les valeurs et les principes (polity) en jeu.

L’analyse de ces stratégies dissidentes, proposée dans cet ouvrage, est complétée par un éclairage sur la réaction du maire de Londres face au Brexit. Sa contre-offensive diplomatique visant à affirmer « l’ouverture » de Londres sur le monde s’adresse à la fois aux investisseurs et aux touristes sur le plan économique et à l’esprit de tolérance de ses administrés.


Télécharger :

 
 

Parcours de l’exilé : du refuge à l’installation

publié le 28 juin 2018

Parcours de l’exilé : du refuge à l’installation
par Catherine Deschamps, Jean-François Laé, Laetitia Overney, Bruno Proth

Cet ouvrage s’inscrit dans le cadre du programme de recherche "L’accueil, la circulation et l’installation des migrants" mené par le Plan Urbanisme Construction Architecture.

Consulter l’ouvrage Parcours de l’exilé : du refuge à l’installation (format pdf - 4.1 Mo - 28/06/2018)

Conduite par des anthropologues et des sociologues, cette recherche exploratoire a effectué un suivi d’exilés afin d’observer, de comprendre et de décrypter le maillage de services, de relations d’aide, de liens de protections et de lieux mis à disposition qui conduisent à des installations durables.
Qu’est-ce que s’installer durablement veut dire pour eux ? Comment pensent-ils leur « carrière de réfugié » ?
Pour répondre à ces questions de manière concrète et pragmatique, l’équipe pointe l’ensemble des facteurs (statut, protection sociale, ressources, pratiques effectives) qui constituent l’installation puis analyse les points de bascule dans les parcours, l’usage des réseaux d’aide institutionnelle et de solidarité informelle.

Parcours de l’exilé : du refuge à l’installation
Programme de recherche “L’accueil, la circulation et l’installation des migrants”
Plan Urbanisme Construction Architecture
Directrice de la publication : Hélène PESKINE
Responsables de l’action : François MÉNARD, Bertrand VALLET
Chargée de valorisation : Bénédicte BERCOVICI
PUCA
Ministère de la Transition écologique et solidaire / Ministère de la Cohésion des territoires Arche Sud
92055 La Défense cedex
Collection Réflexions en partage
ISBN 978-2-11-138160-5 - ISSN en cours
2018

 
 

Des villes en décroissance : de la reconnaissance à l’émergence de stratégies urbaines alternatives

publié le 26 mars 2018 (modifié le 31 août 2018)

L’objectif de la recherche Altergrowth financée par l’Agence Nationale de la Recherche était d’aborder la question de la décroissance urbaine dans une perspective comparée (France, Allemagne, États-Unis). Le projet a cherché à analyser le phénomène de la décroissance urbaine au travers d’une double approche :

• une approche quantitative permettant de mesurer, décomposer et expliquer ce phénomène,

• une approche qualitative visant à comprendre comment les enjeux de la décroissance, suivant les contextes, sont construits socialement et politiquement, et quelles sont les réponses qui y sont apportées aux échelles nationales et locales. Plus généralement, le projet a cherché à questionner le contenu et les conditions d’émergence de stratégies urbaines innovantes et « alternatives » dans des contextes de crise, notamment en essayant de comprendre le paradoxe qui fait que les villes dé-croissantes tendent à adopter des stratégies de stimulation ou de retour à la croissance, malgré les risques qu’elles font peser pour le fonctionnement des territoires ou les finances locales.

Synthèse (format pdf - 5.3 Mo - 31/08/2018)
En savoir plus sur l’action

Des villes en décroissance : de la reconnaissance à l’émergence de stratégies urbaines alternatives
Synthèse du séminaire Altergrowth, 19 janvier 2018
Responsables de l’action : François Ménard, Bertrand Vallet
Chargée de valorisation : Bénédicte Bercovici
Synthèse rédigée par Claire-Marine Javary, Zélia Bobillier-Chaumont
PUCA
Ministère de la Transition écologique et solidaire / Ministère de la Cohésion des territoires Arche Sud
92055 La Défense cedex

Collection Réflexions en partage
ISBN 978-2-11-138159-9 - ISSN en cours
mars 2018, 42 p