Images

 

Depuis de nombreuses années, le Puca missionne des photographes sur les opérations qu’il initie ou qu’il soutient afin de rendre compte, par l’image, des problématiques qu’elles soulèvent et des innovations architecturales, techniques ou urbaines qu’elles révèlent. Ces images constituent, au même titre que la production écrite, des éléments de problématisation, de capitalisation et de diffusion des savoirs. C’est pourquoi le Puca a souhaité leur donner une place à part entière en créant cette Collection Images.

Pour recevoir un numéro de la collection Images gratuitement

 
 
 

L’intégration des usages et usagers dans un projet immobilier - Le cas de l’opération Ilink sur l’île de Nantes

publié le 20 février 2017 (modifié le 13 mars 2017)

Collection Images : cahier n°10

L’intégration des usages et usagers dans un projet immobilier - Le cas de l’opération Ilink sur l’île de Nantes

Document de photographies
Document PDF à télécharger, 120 p., Puca, février 2017
Version complète, 177 p., mars 2017
Photographies de Romain Gibert

C’est dans le sillage du très stratégique Quartier de la Création nantais qu’est né le projet Ilink. Son intérêt tient à la singularité de son élaboration et au rôle majeur et croissant occupé par les usages. Les promoteurs/constructeurs (Quartus, Vinci, Adim Ouest, Harmonie Habitat) lauréats du concours lancé par l’aménageur, la SAMOA, ont intégré à leur équipe des entreprises intéressées pour devenir propriétaires.
Les évolutions produites par l’arrivée de ces nouveaux acteurs dans le champ de la programmation immobilière sont conséquentes.
D’un point de vue proprement programmatique, ces futurs usagers ont réussi, à force de travail et d’argumentation, à faire modifier le plan masse du projet. Cette transformation est d’autant plus considérable que la place accordée aux usages est généralement subsidiaire. Dans le cas présent, les usagers-entrepreneurs ont assuré la définition et la programmation de services mutualisés (conciergerie, espace de co-working, jardins sur les toits, gîte urbain, etc.).
Ces effets interrogent, à eux seuls, les conditions sociales, économiques et politiques qui ont permis aux usagers et, de fait, aux usages, de prendre une telle place. C’est l’objet de la recherche menée par le Groupe d’Etude et de Recherche Sociales (GERS). Partant de cette expérience singulière, elle met en exergue les différents éléments méritant d’être discutés pour stabiliser la place, le sens et le poids de la prise en compte des usages dans une programmation immobilière.

Le PUCA a souhaité accompagner cette recherche par un travail photographique. C’est le fruit de plusieurs campagnes menées en 2016 et 2017 qui est présenté dans ce numéro de la collection Images du PUCA. Les photographies ont été réalisées par Romain Gibert, photographe spécialisé en architecture et en urbanisme localisé à Nantes. Prises à différentes échelles, elles donnent à voir le contexte et l’environnement, le projet immobillier en construction ainsi que les équipements et services mutualisés existants qui préfigurent la vie sociale qui se déploiera au sein de l’ilot Ilink. Elles permettent, à côté de l’ouvrage racontant les conditions d’élaboration de ce projet, de documenter une expérience urbaine innovante et de donner à voir un quartier symbolique en mutation.

Informations auprès de Bénédicte Bercovici


Télécharger :

 

MasCobado : habitat participatif à Montpellier

publié le 9 décembre 2016 (modifié le 20 février 2017)

Collection Images : cahier n°9

MasCobado : habitat participatif à Montpellier

Document de photographies
Document PDF à télécharger, 180 p., Puca, novembre 2016

Deux bâtiments bioclimatiques à l’architecture ciselée ; vingt-trois logements personnalisés et déclinés selon une grande diversité de typologies ; trois statuts d’occupation ; une salle polyvalente, des buanderies, une terrasse, trois chambres d’amis partagées : l’opération MasCobado relève d’une programmation toute professionnelle… pourtant menée par des « amateurs ».

Ce sont en effet les futurs habitants, une poignée de montpelliérains convaincus par les vertus de l’habitat participatif, qui ont mené de bout en bout le projet. Assistés par une société de conseil spécialisée et d’AMO sélectionnés par le Plan urbanisme construction architecture dans le cadre du programme Logement Design pour tous, ils ont découvert et se sont approprié des notions complexes pour composer leur habitat.

Pour y parvenir, il leur a fallu apprendre vite et bien. Ce fut le rôle d’ateliers de sensibilisation à l’architecture et de travail sur site qui ont amené les futurs habitants à préciser leur projet, à mesurer l’espace, à savoir exactement ce qu’ils veulent. Ateliers poursuivis par la mise au point d’un programme correspondant aux vœux et exigences du groupe et décliné en fiches programmatiques discutées, affinées et validées en concertation avec l’équipe d’architectes retenue.

Au terme de ce travail programmatique intense, en parallèle duquel il a fallu affronter des difficultés liées au montage financier de l’opération, chaque habitant a pu trouver un équilibre satisfaisant entre ses souhaits de départ, ses capacités financières et les qualités attendues de son logement.

Informations auprès de Christophe Perrocheau


Télécharger :

 

La requalification du quartier Les Fontanelles à Toulouse

publié le 1er avril 2016 (modifié le 9 décembre 2016)

Collection Images : cahier n°8

La requalification du quartier Les Fontanelles à Toulouse

Document de photographies
Document PDF à télécharger, Puca, mars 2016

Sept bâtiments pour 180 logements, un bâti qui n’intègre aucune réglementation thermique, des logements exigus, une accessibilité inexistante, telle est la situation d’origine du quartier « Les Fontanelles » à Toulouse. Les premières études menées sur le site préconisaient de tout raser et reconstruire…

C’est pourtant le choix d’une requalification, dans le cadre du programme REHA, qu’a fait le maître d’ouvrage. Car dans cet ensemble situé près du centre-ville, il s’agissait, d’abord, de maintenir les habitants dans les lieux et d’éviter le traumatisme du relogement lié à la démolition, tout en conservant des loyers attractifs. Avantage comparatif social de la requalification, mais aussi environnemental par un différentiel de 90% de rejet de GES entre les deux solutions, ou encore de délais puisqu’il faut seulement trois ans – contre dix en démolition reconstruction pour porter à terme un projet de cette envergure.

A l’issue du chantier, achevé dans un délai record de 18 mois, l’image du quartier est radicalement transformée. Au-delà de la métamorphose et des performances de tous ordres – supérieures aux standards de la construction neuve – retenons la dimension environnementale de cette opération qui se manifeste par un chiffre symbolique : 0 émission de GES en fonctionnement ! Une première pour des bâtiments existants.

Informations auprès de Christophe Perrocheau


Télécharger :

 

La requalification de la Caserne des Douanes à Jeumont

publié le 30 septembre 2015

Collection Images : cahier n°7

La requalification de la Caserne des Douanes à Jeumont

Document de photographies
PUCA, juillet 2015, 100 p. Document PDF à télécharger

Opération issue du programme REHA, la requalification de l’ancien bâtiment des Douanes de Jeumont a été livrée début 2014.
Les choix techniques, outre l’aspect économique, résultent d’un arbitrage entre la nécessité de requalifier l’immeuble - thermique, espaces extérieurs ou encore une nouvelle distribution des espaces en rez-de-chaussée pour la création de 6 logements PMR - , la volonté de conserver une trace historique pour ce bâtiment construit en 1969 par l’architecte Serge Menil, premier Grand prix de Rome qui fait encore référence, quarante ans après sa construction, en matière de logement social, et l’impératif de prévoir des interventions compatibles avec les modes constructifs d’origine.

Informations auprès de Christophe Perrocheau


Télécharger :

 

La condition urbaine de la mixité fonctionnelle dans trois grandes opérations d’urbanisme

publié le 12 mars 2015

Collection Image : cahier n°6

La condition urbaine de la mixité fonctionnelle dans trois grandes opérations d’urbanisme

Document de photographies
Puca, mars 2015, 116 p. Document à télécharger

Ce numéro présente le travail de réinterprétation subjective du thème « mixité vs zoning » réalisé par le photographe italo-finlandais Giovanni Hänninen sur les terrains choisis par l’équipe du Politecnico de Milan : mixité d’usages nouveaux, caractère indécidable ou imprévisible des lieux… et ce sans volonté démonstrative mais comme une invitation à poursuivre la réflexion.
Trois expériences différentes ont été étudiées : Bicocca à Milan, Islands Brygge à Copenhague, HafenCity à Hambourg. Ces trois exemples ont permis de représenter, déconstruire et discuter trois déclinaisons intéressantes et paradigmatiques de la mixité fonctionnelle dans des contextes métropolitains dynamiques.

Informations auprès de Bénédicte Bercovici


Télécharger :