Consultants et villes à l’heure de la mondialisation : expertises et jeux d’échelles

publié le 9 septembre 2019

Déborah Galimberti, septembre 2019, 76 p., Éditions PUCA

On assiste depuis une vingtaine d’années à une montée en puissance dans (la production de) l’action publique urbaine des acteurs privés du conseil et de l’expertise. Qu’il s’agisse de grands cabinets comme Deloitte, KPMG ou Ernst & Young, ou d’experts-universitaires comme Richard Florida ou Peter Taylor, les consultants sont considérés comme des acteurs incontournables dans la conduite des affaires publiques. En raison de l’inscription transnationale de leurs pratiques, ils sont aussi considérés comme des acteurs naturels de l’internationalisation des villes, agissant tels des promoteurs, voire des prescripteurs, décisifs de la circulation planétaire des modèles urbains.

Cette figure de la fabrique de l’action publique qu’est le consultant, devenue presque banale tant elle est omniprésente, reste pourtant peu étudiée dans les travaux de recherche. Cet ouvrage se propose de l’éclairer, à partir d’une analyse des discours et des pratiques, et plus particulièrement du rapport à l’international des consultants, qui permet de mettre à jour les interdépendances mutuelles qui se construisent au sein des réseaux transnationaux d’expertise entre consultants et acteurs de la gouvernance urbaine.

Cet ouvrage s’inscrit dans le cadre du programme L’international comme ressource et contrainte des modes de faire la ville-cité.